Domaines d’intervention

L'innovation clé en main pour l'égalité d'accès et de qualité aux soins de santé.
priorité en santé

Santé des Femmes

La Santé Maternelle, des Nouveaux-nés et des Enfants (SMNE) reste notamment un problème majeur dans plusieurs régions du monde, dont l’Afrique Subsaharienne. Le taux de mortalité infantile est souvent de plus du double de la moyenne mondiale et le taux de femme vivant en milieu rural avoisine les 80% pour le marché Africain.

C’est pourquoi la SMNE a été ciblée comme une des priorité en matière de santé par plusieurs organismes d’aide humanitaire, nationaux et supranationaux dont L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples (CADHP) et Affaires Mondiales Canada (AMC).

0

810 femmes par jour meurent des complications de grossesse ou d'accouchement soit, toutes les deux minutes.

0 %

la part de mort-naissances se produisant chaque année dans les pays en voie de développement - sur un total global de 2.6 millions.

1/ 0

le risque, dans certains pays, pour une femme de mourir pendant la grossesse. Dans les pays à revenu élevé, il est de 1 sur 5 400, en moyenne.

0 %

Si nous fournissons -entre autres- à toutes les femmes enceintes et tous les nouveau-nés des soins de qualité, les décès maternels diminueraient de 73% et les décès de nouveau-nés diminueraient de 80%.

En synergie avec la tendance mondiale et la priorité de développement des organisations nationales et supranationales, HCare a développé une offre de service axé sur la télé-obstétrie et la télé-radiologie visant à accroître le nombre de consultations anténatales et réduire le nombre de décès et complications liés à la grossesse en zone rurale.

priorité en santé

Nord du Canada

Malgré l’émergence de certaines initiatives encourageantes, l’accès aux services, ainsi que la qualité des soins et des interventions mis à la disposition des Premières Nations, posent certains problèmes.

Les peuples des Premières Nations sont confrontés à des enjeux spécifiques liés à l’accessibilité des services de santé dans toutes les régions géographiques; cependant, les défis sont plus graves dans les communautés rurales, éloignées et nordiques.

0 %

de la population du Canada est Autochtones (Statistique Canada, 2016).

0 %

aussi, selon les données de l'Enquête 2012 «Enquête Auprès des Peuples Autochtones» (EAPA), bien que 70% des Inuits du Nunangat aient été vus par un professionnel de la santé (principalement un médecin ou une infirmière), seulement 23% avaient un médecin permanent. 14% avaient des besoins de santé non satisfaits.

0 %

des répondants, à l’étude réalisée par le RCAAQ en 2018, considéraient que les services offerts en santé ne correspondaient pas aux valeurs Autochtones ou ne répondaient pas à leurs besoins.

0 %

: parmi les raisons les plus souvent invoquées pour expliquer les besoins non satisfaits en matière de soins de santé, l’absence de services de santé dans la région (25 %) ou au moment requis (15 %) ont été constatés.

La situation géographique, l’éloignement des ressources, le manque de personnel, de même que la formation déficiente du personnel de santé sont des éléments affectant la prestation des services offerts. C’est ici qu’entre en jeu la télé-consultation.